Catégories
profesionnelle

Compresseur comment choisir

Compresseur pour le sablage

Un bon travail de sablage est une véritable œuvre d’art, il faut beaucoup de sensibilité et surtout d’expérience. Chez les constructeurs automobiles, la sableuse est désormais pulvérisée par des robots pour obtenir un résultat parfait et toujours homogène. Ces robots sont situés dans des salles blanches afin que pas un seul grain de poussière ne puisse contaminer le sableuse Mais de telles salles blanches sont également disponibles dans les ateliers de sableuses normaux. En outre, des pistolets à sablage et des compresseurs de haute qualité sont utilisés, ce qui est essentiel pour un travail rapide et facile.

Il n’est donc pas surprenant qu’une simple sableuse soit souvent liée à des coûts à 4 chiffres. Même les petites pièces individuelles peuvent rapidement coûter plusieurs centaines d’euros. C’est pourquoi de nombreux bricoleurs veulent acheter le matériel nécessaire pour se peindre. Dans la plupart des cas, le résultat ne doit même pas répondre aux normes élevées de l’industrie et il suffit souvent qu’il y ait de sablage sur l’objet.

Cependant, si vous voulez un résultat parfait, il n’y a pas moyen de contourner les ateliers de sablage professionnels. Ils disposent déjà de l’équipement nécessaire et surtout de l’expérience requise. Toutefois, si vous souhaitez souvent peindre quelques objets, comme une clôture de jardin ou autre, vous pouvez vous renseigner ici sur le bon compresseur pour le sablage.

 

 

Quelles caractéristiques doit avoir le compresseur

Un compresseur pour sablage doit avoir une capacité de sortie d’au moins 200 l/ min. Ne vous laissez pas tromper par les compresseurs des magasins de bricolage qui ont une capacité d’aspiration. Seule la puissance de sortie compte, le reste n’est pas intéressant. En outre, si le compresseur a une puissance de 200 l/min, un réservoir d’air de 50 litres devrait être disponible. De cette façon, le réservoir d’air peut toujours sauter dedans quand il faut plus d’air.


Certaines caractéristiques particulièrement importantes doivent être prises en compte.

Mais un bon compresseur pour le sablage doit avoir une capacité de sortie d’environ 250 l/min.

En outre, un réservoir d’air est bien sûr généralement nécessaire. C’est la seule façon d’utiliser judicieusement un détendeur et de garantir un flux d’air régulier.

Comme les travaux de sablage que vous pouvez voir ici prennent plusieurs heures, un compresseur lubrifié à l’huile est obligatoire. Un séparateur d’huile devrait donc également être disponible. Sinon, de l’huile sera mélangée à la sableuse, ce qui produira un motif de pulvérisation peu attrayant.

En plus du séparateur d’huile, il devrait également y avoir un séparateur d’eau, car trop d’eau dans le sablage crée des coulures et des taches de sablage laides.

Un nanomètre (un manomètre) est nécessaire pour que la pression puisse être bien régulée au niveau du détendeur. Sinon, mettre la bonne pression est comme un jeu de devinettes. C’était alors déjà toutes les caractéristiques nécessaires qu’un compresseur pour le sablage devait avoir.

 

Ma recommandation

Si vous souhaitez pulvériser quelques petites choses dans votre ménage, il vaut souvent la peine d’acheter l’équipement nécessaire pour pulvériser vous-même. Cependant, si vous voulez un résultat impeccable et sans faille, il n’y a pas moyen de contourner les ateliers de sablage professionnels.

Pour obtenir de bons résultats, vous devez choisir un compresseur d’une capacité de 300 l/min et un réservoir d’air de 50 litres. Je recommande également les accessoires mentionnés ci-dessus, comme le séparateur d’eau et le séparateur d’huile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *